Immobilier

Faites un regroupement de crédit et négociez vos taux

Vous avez accumulé les crédits et commencez à avoir des difficultés à faire face aux différents remboursements ? Ou vous avez besoin de réduire votre taux d'endettement pour épargner ou financer un nouveau projet ? Ou simplement vous avez besoin de mettre de l'ordre dans votre comptabilité ? Pourquoi ne pas envisager un regroupement de crédit ? Qu'est-ce que le regroupement de crédit ? Le principe est simple : il s'agit de regrouper dans un seul établissement financier et en un seul emprunt l'ensemble de vos prêts contractés auprès de différents organismes financiers. Le nouvel organisme prêteur rachète tous les prêts et transforme les mensualités en un remboursement unique, à un taux en ce moment très avantageux. Si ce système est surtout utilisé par les ménages fortement endettés pour qui il constitue une véritable bouffée d'oxygène, il l'est également de plus en plus par les ménages soucieux de négocier de meilleurs taux. Quels prêts sont concernés ? Tous les prêts sont concernés par le regroupement de crédit, et on peut mélanger dans un rachat de l'immobilier, de l'auto, du personnel, de la consommation et du renouvelable. Intérêt de cette opération ? Les remboursements sont lissés et regroupés en une mensualité unique, ce qui permet d'abaisser significativement le taux global d'endettement et, en allongeant la durée de remboursement, de baisser le montant de la mensualité. L'opération permet souvent d'assainir une situation financière compliquée. Quel coût pour cette opération ? Si les remboursements mensuels sont allégés, le coût du regroupement de crédit n'est pour autant pas neutre. En effet, le nouveau prêt peut être jugé à risque par l'organisme prêteur, et le taux s'en ressent. Il est souvent à mi-chemin entre les taux immobiliers (les plus bas du marché, surtout en ce moment) et les taux revolving (les plus élevés). Comme le remboursement est allongé, et que les frais de dossier sont élevés pour ce genre d'opération (comptez 1% du montant de l'enveloppe), on comprend que cette option n'est pas gratuite. Quels organismes contacter ? Si toutes les banques peuvent apriori financer cette opération, seuls une dizaine d'organismes financiers en sont vraiment spécialistes. Les courtiers sont par ailleurs très actifs sur ce secteur, et il est fortement conseillé de faire appel à l'un deux si on envisage le regroupement. Un courtier pourra en effet négocier le nouveau taux au plus juste, et saura vous conseiller sur le bien-fondé de votre démarche. Dans la pratique, le regroupement de prêts à la consommation ne peut dépasser 100 000 euros sur une durée de douze ans. Ce montant maximal passe à 2 000 000 d'euros sur une durée de 25 ans si on intègre au regroupement un crédit immobilier. Simple apriori, cette opération n'est pourtant pas gagnée d'avance et un refus de la banque est toujours possible. Le conseiller peut estimer que le risque est trop élevé, ou que la situation est trop critique pour être redressée. Mais dans la majorité des cas, le regroupement de crédit reste la solution idéale pour assainir une trésorerie mise-à-mal par le poids des échéances de prêts, ou pour dégager des fonds pour lancer un nouveau projet. Pour plus d’information rendez-vous sur le site de Investir-Sur-Mesure.

Marché immobilier

  1. 2 Juin 2018L'expérience d'une visite virtuelle 360252
  2. 24 Mars 2018Le démembrement de la propriété immobilière facilite la succession238
  3. 1 Mars 2018Le crédit d’impôt pour la transition énergétique : les retouches pour 2018325
  4. 17 Janv. 2018Où faut-il investir en EHPAD ?412
  5. 12 Janv. 2018LMNP : comment déclarer auprès des impôts ?422
  6. 16 Déc. 2017Performances 2017 de la SCPI Corum943